Manuel pour créer et opérer une inter-structure formée de plusieurs Fab Labs

De infrastructures.wiki
Aller à : navigation, rechercher
Inter-structure 
Une inter-structure est une infrastructure composée de plusieurs infrastructures. L'inter-structure permet la réalisation de procédés ne pouvant être accompli par les infrastructures qui la composent de façon indépendante.

Contexte

Les Fab Labs sont un réseau mondial de laboratoires locaux qui rendent possible l’invention en donnant aux personnes accès à des outils de fabrication numérique. [1]. Chaque Fab Labs est régi à sa guise, selon son contexte de gouvernance ainsi que sa communauté, toutefois, les Fab Labs doivent adhérer et respecter la charte des Fab Labs. Outre l'ouverture au public des ateliers de même que la participation respectueuse des usagers, la charte insiste sur l'importance de documenter ce qui est accompli en Fab Lab, favorisant ainsi le libre accès à la connaissance qui s'y crée.

Dans l'amorce de l'émergence des Fab Labs québécois, différentes problématiques documentaires ont rapidement émergé. Documenter un projet, pour un inventeur, n'est d'abord pas nécessairement un réflexe naturel. Puis, comme les Fab Labs naissent dans tout plein de contextes différents et sont animés par des équipes aux compétences des plus variées, leur compétence documentaire se manifeste de différentes manières.

Certains tentent de développer un réflexe de construction de connaissance par la documentation autour des personnes qui les fréquentent, sur les objets qui y sont produits ou sur les machines qu'ils utilisent; d'autres sont surchargés d'être en constante adaptation : à animer leur espace, à chercher des sources de revenus, à installer - voire construire - des équipements de production, ce qui fait en sorte que le corpus documentaire produit en Fab Lab est connu pour être à ce jour déficient.

En effet, si on imagine un monde des Fab Labs où la pratique documentaire est mature, on peut facilement s'imaginer que l'inter-structure planétaire que sont en train de construire les différents parties prenante pourra permettre la réalisation de processus imaginés dans l'idée des Communs. Par exemple :

  • Prévenir, prévenir, prévenir(...) les incidents et accidents en Fab Lab par une fluidité du partage de connaissance par rapport aux risques inhérents aux matériaux, équipements et outils;
  • Adapter une invention étrangère documentée dans une langue étrangère primaire (i.e. pas nécessairement l'anglais!) avec des matériaux locaux;
  • Maximiser l'utilité d'un moyen de production (machine, ressource matérielle) par une requête de type qu'est-ce qui peut être fait avec ce que j'ai à disposition?
  • Construire des équipes pluridisciplinaire autour de problématiques qui concernent des gens de plusieurs continents et supporter leur travail de création de connaissance sans qu'il n'y ait une affiliation préalable entre eux.
  • ...

De ces différents constats, un choix de Procédurable, dans son effort de co-fondation de l'inter-structure Fab Labs Québec, est de travailler au sein du groupe à la fabrication d'un wiki sémantique. Ce dernier est basé sur différentes modélisations développées dans des contextes variés, le but d'infrastructures.cc étant la création d'un commun : une ontologie opérationnelle, systématisée par un engin sémantique multilingue. Ce travail est réalisé dans la perspective de formaliser un partage inter opéré dans infrastructures.cc, développant et adaptant des modélisations de classes de connaissance pour les partager ensuite dans d'autres contextes.

Prototypage : développement des classes de base

L'esprit de l'initiative wiki de Fab Labs Québec s'est d'abord développé dans une première perspective d'objets de connaissance, qu'on appelle ici des classes, disons plus statiques. On documente ce qu'on connait pour partager ce qui existe. Il est à noter que le travail documentaire a été réalisé dans l'esprit de faciliter l'émergence de plusieurs Fab Labs plutôt que dans un esprit d'optimisation d'un seul Fab Lab : c'est pour cette raison que la documentation des projets réalisés en Fab Lab n'a pas été abordée.

À ce jour, les classes développées (ou en train de l'être) sont :

Note : Les liens en bleu indiquent que le travail développé est disponible dans infrastructures.cc. Les liens en rouge indiquent que le travail développé est disponible sur demande, parce qu'on choisi de réaliser un effort de normalisation lorsqu'on les rend disponible et qu'il y a tant à faire!

Perspective fondamentale 1: prototypage documentaire des activités

Pour la suite, il est envisagé de travailler au développement des outils selon deux dimensions très complémentaire : les classes et les processus.

Dans l'esprit d'infrastructures.cc, un processus est la collaboration dans l'ensemble des activités destinées à produire un effet désiré. On envisage donc d'établir des conventions documentaires quant à la réalisation d'activités ainsi que de processus tout en liant cette documentation des activités aux différents concepts reliés à l'activité. En effectuant ce travail dans une sémantique et des ontologies interopérables entre les Fab Labs et surtout avec d'autres parties prenantes comme des industries ou écoles, la réalisation de transformations sociétales souhaitées par les gens liés aux Fab Labs risque d'être de plus en plus possible.

Perspective 2 fondamentale 2 : travailler dans sa langue, avec une ontologie plurilingue

Depuis plusieurs années, la langue de l'avenir était l'anglais. Puis, désormais,il semblerait que ce soit devenu le mandarin? Et si depuis peu de temps, spécifiquement grâce à l'engin de Wikidata, on pouvait désormais accomplir un partage technique, progressivement de plus en plus riche, en choisissant sa langue de préférence?

En effet, Wikidata est une base de données libre qui permet la gestion de données structurées en plusieurs langues. Cette définition de la page d'accueil du projet semble bien peu, du fait qu'elle représente possibilité hors de l'ordinaire pour les Fab Labs et leur parties prenantes. C'est une fonctionnalité de mise en relation de concepts partagés ainsi que de leur structure ontologique, dans une structure ontologique liant concepts ainsi que leur structure dans leur diverses traductions.

Une fois rendues interopérables, à force d'activités structurantes et de jardinage wiki, peut-être pourra-t-on désormais se laisser à innover et documenter dans une diversité des langue de plus en plus riche?

Voici un exemple qui peut faire bonne impression : exemple d'item Wikidata